Planification successorale


Documents requis pour votre
planification successorale


> Étapes pour la planification
   successorale 

Planification successorale

Étapes pour la planification successorale


Pour simplifier le processus de planification successorale, il suffit de suivre les quatre étapes suivantes :

Étape 1 : S’organiser

PlanRassembler les papiers relatifs à vos actifs et votre passif. En ayant toute la documentation sous la main, votre consultant financier ou avocat sera en mesure de mieux comprendre votre situation financière. Déterminez ensuite la façon dont vous souhaitez disposer de vos biens.

Nommez également un exécuteur testamentaire, c’est-à-dire la personne qui s’occupera des arrangements funéraires, paiera vos factures, complètera votre déclaration de revenus et s’assurera que les dispositions de votre testament sont respectées.

Étape 2 : Consulter un expert financier

Si vous avez des actifs substantiels, faites appel aux services d’un comptable spécialisé en planification successorale. L’un des objectifs de toute bonne planification consiste à minimiser les impacts fiscaux.

Étape 3 : Consulter un avocat

La rédaction d’un testament exige généralement un certain investissement de temps et d’argent. En plus de votre testament, votre avocat peut rédiger une procuration, aussi connue au Québec sous le nom de « mandat en cas d’inaptitude », soit un document qui permet à une personne désignée d’agir en votre nom en cas d’incapacité mentale. Idéalement, vous devriez rédiger deux procurations, soit une pour l’administration de vos biens et une pour vos soins personnels.

La procuration pour l’administration de vos biens donne à la personne désignée accès à vos comptes en banque en cas d’inaptitude de votre part. La procuration pour soins personnels permet à la personne désignée de prendre les décisions relatives aux soins que vous recevrez si vous devenez inapte à prendre vous-même ces décisions.

 

 

Dernières Nouvelles Liens Utiles Pour nous rejoindre